Kameman Shuzo

Préfecture de Kumamoto

La brasserie familiale de Kameman Shuzo est une aventure relativement récente puisqu’elle fut créée en 1916 seulement par Chinju TAKEDA, un jeune médecin, héritier d’une longue dynastie de docteurs de la région de Kumamoto. La création de la brasserie fut décidée suite à un concours de circonstances plutôt cocasse. En effet, dans cette zone rurale, il était courant pour les agriculteurs locaux de payer en sacs de riz, y compris leurs consultations médicales. Ainsi, chaque année, le Dr Takeda voyait les sacs s’accumuler au fil des mois sans pouvoir tout consommer. C’est cette raison qui le décida à créer la brasserie, pour transformer en saké le riz reçu contre bons soins ! 

Brasserie de saké de Kameman Shuzo, préfecture de Kumamoto

Une difficulté vint cependant se greffer au projet : la préfecture de Kumamoto est située à l’extrême Sud-Ouest du Japon. Une zone tempérée et ensoleillée, soit un climat peu propice à la fabrication de saké qui se faisait traditionnellement au Nord du pays. Le travail sur les levures a été primordial et les connaissances scientifiques du Dr Takeda furent décisives dans la mise au point des ferments capables de travailler sous ces latitudes. Pari réussi, et Kameman Shuzo peut se targuer aujourd’hui d’être la brasserie de saké la plus méridionale du Japon. Elle continue de travailler sur les mêmes bases que celles mises au point par le Dr Takeda en 1916, en utilisant uniquement le riz local et sans réfrigération des cuves ! 

Les sakés de Kameman Shuzo
Ci-après, toutes les références de la maison Kameman Shuzo disponibles sur notre boutique en ligne.

Préfecture de Kumamoto

La brasserie familiale de Kameman Shuzo est une aventure relativement récente puisqu’elle fut créée en 1916 seulement par Chinju TAKEDA, un jeune médecin, héritier d’une longue dynastie de docteurs de la région de Kumamoto. La création de la brasserie fut décidée suite à un concours de circonstances plutôt cocasse. En effet, dans cette zone rurale, il était courant pour les agriculteurs locaux de payer en sacs de riz, y compris leurs consultations médicales. Ainsi, chaque année, le Dr Takeda voyait les sacs s’accumuler au fil des mois sans pouvoir tout consommer. C’est cette raison qui le décida à créer la brasserie, pour transformer en saké le riz reçu contre bons soins ! 

Brasserie de saké de Kameman Shuzo, préfecture de Kumamoto

Une difficulté vint cependant se greffer au projet : la préfecture de Kumamoto est située à l’extrême Sud-Ouest du Japon. Une zone tempérée et ensoleillée, soit un climat peu propice à la fabrication de saké qui se faisait traditionnellement au Nord du pays. Le travail sur les levures a été primordial et les connaissances scientifiques du Dr Takeda furent décisives dans la mise au point des ferments capables de travailler sous ces latitudes. Pari réussi, et Kameman Shuzo peut se targuer aujourd’hui d’être la brasserie de saké la plus méridionale du Japon. Elle continue de travailler sur les mêmes bases que celles mises au point par le Dr Takeda en 1916, en utilisant uniquement le riz local et sans réfrigération des cuves ! 

Les sakés de Kameman Shuzo
Ci-après, toutes les références de la maison Kameman Shuzo disponibles sur notre boutique en ligne.

Montrant1 - 5 5 articles

<p style="text-align: justify;">Awazake est un beau Nigori, un saké trouble, riche et vraiment fruité. La texture en bouche est riche et dense, ponctuée de notes lactiques, et marquée d’une belle acidité. Ceci lui confère un bon équilibre général et beaucoup de légèreté. Au final, on a un saké parfaitement équilibré, riche tout en restant vif et frais. <br /><br /><strong>Un nigori aux accents tropicaux</strong><br /><br /><span style="color: #9b9b9b;">亀萬 淡酒にごり 亀萬酒造(熊本県)</span><br /><span style="color: #9b9b9b;">72cl - Alc. 15.5% Vol.</span></p>

24,00 €

<p style="text-align: justify;">Le riz n'est pas poli mais utilisé tel quel car cultivé selon la méthode ”Aïgamo” permettant d'évitant toute utilisation d'intrants. Un saké qui évoque le miel, les céréales et les fruits secs. La bouche est onctueuse, fruitée, sur des notes de pomme, de poire. Certainement l’un des plus abouti dans ce microcosme.<br /><br /><strong>Super original, issu d’un riz cultivé en Aïgamo </strong> <br /><br /><span style="color: #9b9b9b;">亀萬 玄米酒 亀萬酒造(熊本県)<br />50cl - Alc. 15% Vol.</span></p>

29,50 €

<p style="text-align: justify;">Une production inchangée depuis la sortie de ce produit, il y a 50 ans ! A cette époque, Kameman Shuzo était connue pour ses nigori et celui-ci correspond à sa référence la plus vendue. Un saké nigori avec beaucoup de matière, des gros grumeaux, et finalement proche d’un doburoku. Une expérience gustative assez rare de nos jours.<br /><br /><strong>Le produit phare de Kameman</strong><br /><br /><span style="color: #9b9b9b;">亀萬 にごり原酒 亀萬酒造(熊本県)</span><br /><span style="color: #9b9b9b;">50cl - Alc. 15% Vol.</span></p>

13,00 €

<p style="text-align: justify;">Un nez sur des notes céréalières et fruitées, de banane et de raisin, pour ce Tokubetsu Honjozo doté d'une belle puissance aromatique. Un caractère bien affirmé et un saké agréable à consommer sur toute la longueur du repas, en accompagnement de petits plats dans le style Izakaya.<br /><strong><br />Du caractère, sur des notes céréalières et fruitées</strong><br /><br /><span style="color: #9b9b9b;">亀萬 特別本醸造 亀萬酒造(熊本県)<br />72cl - alc 16% vol.</span></p>

23,40 € 26,00 €
-10%
Réductions !

<p style="text-align: justify;">Kameman, connue pour son saké issu de riz cultivé en aïgamo, nous gratifie d'un très bel umeshu, sur une base de saké bien entendu. Une couleur ambrée à reflets rouges-orangés et une belle douceur en bouche, avec une bonne acidité, elle est à consommer fraîche, apéritif ou en fin de repas, mais aussi sur des accords choisis.<br /><br /><strong>Un umeshu délicat sur une base de saké</strong><br /><br /><span style="color: #9b9b9b;">亀萬梅酒 亀萬酒造(熊本県)</span><br /><span style="color: #9b9b9b;">50cl . alc. 14% vol.</span></p>

29,00 €
Montrant1 - 5 5 articles