Laissez-nous un message


Navré, nous ne sommes pas en ligne en ce moment, mais laissez-nous un message, nous y répondrons dans les plus brefs délais.

Laissez-nous un message

 Nadagiku Shuzo

Préfecture de Hyogo

Nadagiku Shuzo est installée depuis 1910 dans la ville de Himeji, Préfecture de Hyogo, une localité rendue célèbre par son château aux allures d’aigrette blanche, mais aussi, dans le monde du saké, par la qualité exceptionnelle des riz qui y sont produits.

Brasserie de saké japonais de Nadagiku Shuzo, préfecture de Hyogo, Japon

Descendante de la « Kawaishi Alcohol Limited », la famille Kawashi se veut à la fois brasseur de saké, restaurateur et centre d’intérêt pour qui souhaite en savoir davantage sur le saké ; plus de 100 000 visiteurs y sont accueillis chaque année. La production est assurée par la Misa Kawaishi, la plus jeune des trois filles du propriétaire actuel et l’une des trois seules femmes au Japon à appartenir à l’école Nambu Toji. Elle est assistée par trois kurabito. Nadagiku Shuzo est passée en quelques décennies d’une production de masse, à une toute petite unité de seulement 200 gokus (soit 36 000 litres/an). Des sakés élaborés uniquement avec du riz local de Hyogo, et un semaïbuaï moyen de 59%, donc un focus presque exclusif sur la catégorie des ginjos.  

Les sakés de Nadagiku Shuzo
Ci-après, toutes les références de la maison Nadagiku Shuzo disponibles sur notre boutique en ligne.

Préfecture de Hyogo

Nadagiku Shuzo est installée depuis 1910 dans la ville de Himeji, Préfecture de Hyogo, une localité rendue célèbre par son château aux allures d’aigrette blanche, mais aussi, dans le monde du saké, par la qualité exceptionnelle des riz qui y sont produits. 

Brasserie de saké japonais de Nadagiku Shuzo, préfecture de Hyogo, Japon

Descendante de la « Kawaishi Alcohol Limited », la famille Kawashi se veut à la fois brasseur de saké, restaurateur et centre d’intérêt pour qui souhaite en savoir davantage sur le saké ; plus de 100 000 visiteurs y sont accueillis chaque année. La production est assurée par la Misa Kawaishi, la plus jeune des trois filles du propriétaire actuel et l’une des trois seules femmes au Japon à appartenir à l’école Nambu Toji. Elle est assistée par trois kurabito. Nadagiku Shuzo est passée en quelques décennies d’une production de masse, à une toute petite unité de seulement 200 gokus (soit 36 000 litres/an). Des sakés élaborés uniquement avec du riz local de Hyogo, et un semaïbuaï moyen de 59%, donc un focus presque exclusif sur la catégorie des ginjos.  

Les sakés de Nadagiku Shuzo
Ci-après, toutes les références de la maison Nadagiku Shuzo disponibles sur notre boutique en ligne.

Montrant1 - 1 de 1 point

<p style="text-align:justify;">Une cuvée spéciale appelée “Judo” que la famille Kawaishi a décidé de produire en hommage à leur illustre ancêtre Mikinosuke Kawaishi, judoka émérite qui a largement contribué au développement du Judo en France. On a là un Junmaï Daïginjo qui fait honneur à la réputation de la région de Himeji et à la Préfecture toute entière. <br /><br /><strong>Intense, riche, un fort impact</strong> <br /><br /><span style="color:#9b9b9b;">柔道 純米大吟醸 灘菊酒造(兵庫県)</span><br /><span style="color:#9b9b9b;">72cl – alc. 16% vol.</span></p>

42,00 €
Montrant1 - 1 de 1 point