Les porcelaines de Arita sont principalement connues en Europe sous l’appellation de “Imari”, car cela correspond au port d’où, historiquement, ces porcelaines partaient pour l’Europe, exportées par les marchands Néerlandais. Mais c’est bien dans la petite localité de Arita, dans la préfecture de Saga, au Nord de Kyushu, que ces porcelaines sont fabriquées depuis le début du 17ème siècle. Depuis 1616 exactement, un tournant dans l’histoire de ce produit car l’époque marqua la fin du monopole chinois sur l’utilisation du Kaolin pour la production de fines porcelaines. 

Le Japon se lança dans la production, exportant jusqu’en 1757. 

Sous l’ère Edo, le gouvernement régula l’exportation de ces produits, et ceux-ci devenaient moins disponibles pour l’étranger, focalisant davantage la distribution sur le territoire japonais. 

Au cours du 19ème siècle, les exportations reprirent grâce à porcelaines d'Arita qui furent présentées à  aux salons et expositions internationales, contribuant de nouveau à leur réputation planétaire. 

De nombreux maisons (Kamamoto) et artistes produisent les porcelaines Arita. Certains d'entre eux sont d'ailleurs reconnus comme "trésor humain vivant" au Japon.

Kihara Sabisendan

Ce service à saké comprenant 1 Katakuchi (la carafe à saké) et 2 Sakazuki (les bols à saké). Cette composition est présenté dans un étui. 

Service à saké en porcelaine d'Arita de l'atelier de Kihara

Plus de détails

46,00 €

Disponible sous peu
Imprimer

    Ajouter à ma liste
    Envoyer à un ami

    Envoyer à un ami

    Kihara Sabisendan

    Kihara Sabisendan

    Ce service à saké comprenant 1 Katakuchi (la carafe à saké) et 2 Sakazuki (les bols à saké). Cette composition est présenté dans un étui. 

    Service à saké en porcelaine d'Arita de l'atelier de Kihara