un petit rappel avant tout : vous savez que l'on distingue deux grandes catégories dans la classification du saké, les sakés Futsuu Shu (ou sakés « ordinaires »), et les sakés Tokutei Meisho Shu, (les sakés « premium »). Les Futsuu Shu, même s’ils correspondent à plus de 70% de la production totale, ne s’attirent pas forcément les faveurs des spécialistes. Ils sont généralement produits par les majors dont ils portent souvent le nom.

Classification des différentes catégories de sakés japonais

Mais, car si l'on cherche bien il y a un mais... il existe des perles dans cette catégorie, et la perle que nous vous présentons aujourd’hui est le saké Tentaka Umakara, produit par la brasserie de Tentaka Shuzo, à Tochigi.

Le pari fou du Futsuu
Si Tentaka Shuzo est connue pour sa série de sakés élaborés à partir de riz cultivé en bio (dont nous en parlerons ultérieurement), elle fait ici un pari très intelligent : celui de jouer la carte de la qualité sur un Futsuu en élaborant un saké de ce type à partir d'ingrédients nobles, comme le riz Goyakumangoku poli à 60% et surtout, avec autant de soin que pour un saké premium.

zoom étiquette de saké japonais tentaka umakara

Des efforts qui ont été récompensés par une double médaille d’or à l’International Wine Challenge de Londres en 2018, dans les catégories « Best Futsuu Shu » et « Great Value Sake », autrement dit, un super rapport qualité-prix.


TENTAKA UMAKARA 72cl alc. 15% vol - 21€

D'un point de vue gustatif, le résultat est très intéressant. On a un saké au nez discret, délicat, sur des notes céréalières. Il est sec en bouche, mais l'umami est puissant, riche, ce qui apporte rondeur et onctuosité. La bouche est ponctuée par une légère amertume et la finale est nette, désaltérante. Un saké saké à découvrir pour un tarif vraiment intéressant !



A PROPOS DE LA BRASSERIE

Tentaka Shuzo est installée au cœur de la préfecture de Tochigi, dans la ville d'Otawara. Une région où la nature est riche et le climat plutôt agréable avec un temps ensoleillé tout au long de l'année, doux l'été, et froid l’hiver. Les alentours, entre la rivière Nakagawa et fleuve Tokugawa, sont très fertiles et la riziculture y est pratiquée depuis toujours. Une eau abondante et pure est disponible depuis la source Nasudake, dans la partie la plus septentrionale de la Préfecture. Les conditions pour produire un saké de qualité sont donc largement réunies et la brasserie de Tentaka les met à profit dans une démarche de production plutôt originale.

brasserie de saké japonais de tentaka shuzo

Au sein de cet environnement naturel idéal, elle combine une approche très stricte sur la qualité de la matière première, par l’utilisation de riz bio, avec une forte volonté de promouvoir l’informatisation de ses processus de production, en introduisant au sein de la brasserie les équipements les plus à la pointe en la matière. C’est une nécessité au Japon où la population active a tendance à se réduire, mais c’est aussi une volonté de la part de Tentaka qui veut permettre à ses employés de travailler en toute sécurité tout en maintenant une qualité à un niveau élevé. La modernité se mêle à la tradition et Tentaka interagit de façon très étroite avec les producteurs de riz de la localité. Chose rare à l’heure actuelle pour une brasserie, elle produit son propre riz. Les méthodes évoluent, mais la passion du saké reste intacte.