Si vous fréquentez ces pages, c’est que vous avez déjà une bonne expérience du saké et que vous connaissez vos goûts en la matière. Cependant, choisir pour un proche n’est pas toujours évident. Notre activité de promotion du saké à travers la France et au-delà nous conduit à faire goûter diverses choses à des publics très variés, du grand connaisseur au parfait novice. Cette expérience acquise en 15 années d’activité, nous souhaitons la partager avec vous. Alors quel saké choisir, et pour qui ?

OFFRIR AU SUPER DEBUTANT
Bon public, vous êtes conscient que votre cher(e) ami(e) n’est pas du tout formé(e) aux techniques de dégustation, mais vous avez une énorme envie de l’emmener faire un tour dans votre univers. Allez directement choisir un saké de style Daïginjo, un saké au nez fruité et floral, un nez très marqué pour fouetter le cerveau et une bouche tendre et suave pour éblouir les papilles.

Saké Japonais Kameizumi CEL-24

Le saké idéal, c’est KAMEIZUMI un saké sur une aromatique puissante de fruits tropicaux et de raisin craquant. Frais et vif, pour commencer à l’apéritif et, pourquoi pas ensuite, accompagner le repas.

OFFRIR AU GOURMET

Celui ou celle qui parle et partage tout le temps ses réalisations culinaires, le chef semi-pro qui, c’est certain, n’ouvrira cette bouteille qu’en présence d’un super pad thaï ou de parfaits makis. Choisissez un saké qui va matcher sans faute quelle que soit la préparation. Nous vous conseillons de rester sur un Ginjo/Daïginjo pour le côté accessible, mais un peu plus riche et puissant, avec un umami marqué.

Bouteille de saké japonais amabuki kimoto junmai daiginjo

Direction Ambuki Kimoto Junmaï Daïginjo. Ce Daïginjo Kimoto accompagne merveilleusement toutes sortes de préparations, les viandes, les poissons cuisinés et, chose rare pour un saké de cette catégorie, il peut être chauffé.
AMABUKI

OFFRIR AU A L'AMATEUR DE VIN
Solidement campé dans son monde tanique fait de robe et de cépages, l’amateur de vin, et c’est tout naturel, va toujours comparer ce qu’il goûte à sa boisson favorite. Pas d’inquiétude, pour faire sortir l’animal de sa tanière, choisissez un saké avec un fort impact, de l’énergie (beaucoup d’énergie !), de l’acidité et un umami marqué. Le saké idéal c’est Sogen Jumaï, l’archétype du riche style Noto Toji.

Bouteille de saké japonais Sogen junmai

OFFRIR AU A L'AMATEUR DE SPIRITUEUX
On essaye ici de convaincre le fondu de whisky, le tonton spécialisé en rhums et cigares. Avant de jeter l’éponge en fonçant sur un whisky japonais ou un shochu, jetez donc un œil à Yamasan Masamune 90. On a un saké puissant et riche, marqué par les céréales et les notes boisées. Et puis avec 18% d’alcool, il y a de quoi extraire pépère de son fauteuil club.

Bouteille de saké japonais

OFFRIR AU SPECIALISTE DU SAKE
Ha Ha… dans ce cas, il y a quelques chances que nous nous soyons déjà croisés sur un salon ou une dégustation ! Challengez votre compagnon de route avec quelque chose de frais et rare, un pétillant qui tombe à pic en cette saison. Se replonger dans les cuves qui crépitent du son de la fermentation avec un saké de célébration.
Dans cette catégorie, nous avons un bijou sous la main avec la maison Yamanashi Meijo et son Hoshinokagayaki.

Bouteille de saké japonais shichiken hoshinokagayaki

Découvrez notre boutique de Noël !